Découvrez les plus beaux récits de voyages:
Autour du monde

L’héritage d’un

royaume

Les temples de Bagan et le lac Inlé comptent parmi les destinations de voyages préférées au Myanmar, avec Mandalay, le centre culturel, et Yangon, la plus grande ville du pays.

La vue du temple le plus haut sur la plaine de Bagan a quelque chose d’irréel. La brume se lève petit à petit puis, au soleil levant, un monde féérique se dévoile timidement à contre-jour avec des centaines de sites religieux. Le moment est magique. Le guide Tan avait raison: cela vaut bien la peine de se lever aux aurores pour admirer les 3279 temples et stûpas à l’aube. 3279? Tan rit et raconte qu’il les a comptés. Leur nombre diffère selon la source mais peu importe, ce chiffre reste impressionnant. À une époque où l’Europe était plongée dans l’obscurité du Moyen Âge, le premier royaume uni, là où est situé le Myanmar actuel, vivait son apogée culturelle et politique. Les monuments, pour la plupart, furent bâtis entre les Xe et XIIe siècles. Au XIIIe siècle, le royaume fut presque entièrement détruit par les Mongoles. Sur les 6000 temples qui existaient au début, un peu plus de la moitié seulement est restée intacte. Bien que ces bâtiments n’aient plus servi pendant plusieurs centaines d’années, ils sont étonnamment bien préservés. Actuellement leur restauration est en cours, avec le soutien de la communauté internationale. Le mieux est de louer un vélo et d’aller découvrir Bagan accompagné d’un guide de la région. La vallée des temples se trouve à environ 155 km au sud-ouest de Mandalay, sur la rive est de l’Irrawaddy. Étendue sur presque 40 kilomètres carrés, elle forme un des sites archéologiques les plus vastes de l’Asie du Sud-Est et constitue aujourd’hui un haut lieu touristique du pays.

Original et vibrant

Pendant longtemps, les voyages au Myanmar étaient considérés comme politiquement incorrects. Après l’ouverture démocratique du pays et l’élection au parlement national d’Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix, les appels au boycott ont été levés dans le monde entier. Avec les premiers pas vers la démocratie, le nombre de visiteurs en Birmanie a littéralement explosé. Cependant, comparé au nombre de voyageurs dans d’autres pays de l’Asie orientale, l’afflux touristique semble encore très modeste. Le Myanmar reste le pays le plus originel de tous les pays bouddhistes d’Asie. Cela vaut particulièrement pour Mandalay, le centre culturel du pays. Une visite de la pagode Kuthodaw, entre autres, mérite le détour. Elle date de 1857 et renferme le plus grand livre du monde. Pendant sept ans, des tailleurs de pierre ont immortalisé les enseignements du bouddhisme Theravâda sur 729 dalles immenses. Cette construction impressionnante, au centre de laquelle une pagode a été érigée d’après celle de Shwedagon à Yangon, peut certainement rivaliser avec son célèbre modèle.

Ce n’est pas pour autant qu’il faille faire l’impasse sur la pagode originale dans l’ancienne capitale du pays. La célèbre pagode Shwedagon à Yangon attire chaque année des milliers de pèlerins. Les prémices de ce temple entièrement recouvert de feuilles d’or remontent au Ve siècle. C’est le plus beau et le plus fascinant monument de toute la ville. Aucun visiteur ne reste de marbre devant la pagode Shwedagon, car elle rayonne de grandeur, de paix et de mysticisme.

Les pêcheurs qui pagaient d’une jambe

Cadre naturel idyllique, le lac Inlé est célèbre pour ses pêcheurs équilibristes qui pagaient avec une jambe. Pour avancer, ils balancent leur pied enroulé autour d’une rame en gardant ainsi les mains libres pour manipuler leur filet. On ne peut difficilement déplacer une barque avec plus de souplesse et d’élégance. Les photos des pêcheurs du lac Inlé ont d’ailleurs fait le tour du monde. Ceux qui souhaitent entrer en contact avec les quelques autochtones restants peuvent visiter l’un des 17 villages autour du lac. Les maisons sont construites sur pilotis. Cette population locale vit de la culture de légumes, de fruits et de fleurs ainsi que de la pêche. Un certain attrait: les cultures flottantes forment un jardin florissant sur les rives du lac. SWR

Notre recommandation

> Offres de Travelhouse

Burma, Birmanie, Myanmar

Depuis 1989, cet État multiethnique entre la Thaïlande, le Laos, la Chine, l’Inde et le Bangladesh s’appelle officiellement Myanmar, mais son ancien nom la Birmanie ou Burma en anglais, est encore utilisé.

Conseil de voyage d’André Seiler

Product Manager Asie
Un voyage en ballon au-dessus des pagodes de Bagan est l’une des plus belles expériences que l’on puisse vivre lors d’un voyage au Myanmar. De la fin octobre jusqu’à mars, c’est la période idéale pour survoler la vallée des temples en ballon au lever du soleil. L’atmosphère unique et le jeu de couleurs impressionnant envoûtent. Et pour clore cette expérience mystique en beauté, une coupe de champagne est servie. En outre, il est fortement conseillé d’ajouter des transferts ou un tour de Yangon en «Elephant Coach». Ces bus climatisés avec minibar peuvent accueillir entre 6 et 8 personnes. Leur aménagement tout en bois marqueté et leurs nobles tissus d’ameublement évoquent l’époque coloniale.

Découvrir en huit jours la splendeur du Myanmar

Ce circuit «Le classique» couvre la vallée des temples de Bagan, la ville royale de Mandalay et le lac Inlé. Ce voyage en groupe est également possible comme voyage privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *